Espérance de Tunis : fin de parcours pour Chaâbani ?

Publié le par Frank Simon

L'avenir de Mouine Chaâbani, l'entraîneur de l'Espérance de Tunis, paraît s'assombrir du côté des Sang et or.

L'avenir de Mouine Chaâbani, l'entraîneur de l'Espérance de Tunis, paraît s'assombrir du côté des Sang et or.

Malgré le sacre en championnat, l'avenir du coach des Sang et Or paraît de plus en plus compromis en cette fin de saison, après l'élimination en demi-finale de la Ligue des champion d'Afrique samedi passé par le Ahly du Caire...

L'ES Tunis a fait une bonne saison, mais pas une grande saison. En effet, si les Sang et Or ont écrasé le championnat de Ligue 1 avec 10 points d’avance sur leur dauphin, l’ES Sahel, et 20 sur le troisième, l’US Ben Guerdane, ils ont cependant raté le coche en Ligue des champions. En demi-finale, les  Tunisois n’ont pas pesé lourd face au géant cairote Al Ahly en étant éliminés avec deux indiscutables défaites ( 1-0, 3-0).

Du coup, le mercato estival s’annonce chaud. Selon le quotidien de la capitale, La Presse, au moins six titulaires, dont le gardien de but Moez Ben Cherifia et le finisseur Taha Yassine Khenissi, sont en fin de contrat depuis le 30 juin. Et il n’est pas certain que tous seront prolongés ou voudront l’être.

Mais surtout, c’est l’avenir de l’entraîneur, Mouine Chaâbani, qui est en suspens. Pour le natif de Béja , c’est peut-être la fin d’un cycle même si son bilan d’ensemble est très positif. Car du côté du Parc B on n’oublie qu’il est l’homme qui a offert  les deux dernières Ligues des champions  au club  (2018 et 2019) et trois titres de champion de Tunisie consécutifs (2019, 2020,-2021).

Pour succéder à l’ancien adjoint de Faouzi Benzarti (2017), les gazettes tunisiennes évoquent deux pistes. l’une étrangère désigne le Français Patrice Carteron, actuellement sur le banc du Zamalek, et l’autre, locale, évoque le nom de l’étoile montante  Lassaâd Jarda qui avait rejoint le Raja Casablanca au coeur de l’hiver. Une piste à prendre avec des pincettes, car certains pensent que l’ancien mentor de l’US Monastir viserait plutôt le poste de sélectionneur des Aigles de Carhage  dans l’hypothèse où Mondher Kebaïer serait débarqué avant le début des éliminatoires du Mondial 2022 prévues en septembre. À suivre.

Partenariat avec www.2022mag.com

 

Publié dans ACTUALITE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article